Avancez donc !

octobre 25, 2008
Mon père lorsque j'étais petite
M'avait raconté cette histoire

Autrefois
Lorsque ce grand général
Voulut conquérir les terres d'Espagne
Il fit brûler ses navires
Et il dit à ses fidèles soldats
Vous avez la mer devant vous
Vous avez la terre devant vous
Avancez donc

Mon père me parlait souvent
De ces grands hommes qui ont réussi par leur seule volonté
Qui veut peut
Il n'y a pas de place pour les faibles

Mon père
Je le sais
A certainement raison

Je veux tout apprendre comme si j'allais mourir demain
Mes journées et mes nuits sont trop courtes
Personne ne me contredira
Arriver doit être une évidence

Mais qu’est ce réussir ?

J'en ai bien vu de ce monde
J'ai été là lorsque l'océan a composé des notes de musique
Les vagues ont chanté pour moi
J'ai vu des dauphins danser dans l'eau

J'ai mangé avec des grands hommes
J'ai mangé avec les plus pauvres
Les grands hommes
Les plus pauvres
M'ont souri

J'ai vu défiler la misère
Derrière la vitre du bus qui m'emmenait à l'hôtel
J'ai souri à un mendiant
J'aurai voulu lui donner un peu d'argent
Mais le bus a roulé trop vite

J'ai vu une femme dormir
Son sein majestueux aux yeux de tous
Se reposait d'avoir donné à boire à un enfant
J'ai réveillé cette femme
Elle n'a pas compris pourquoi
Elle se reposait

Aujourd'hui je ne cesse de prier

Mais toutes ces histoires
Je les oublierai
Il faut tout oublier pour continuer à vivre
A quoi bon se tourmenter

Mais
Là je suis comme ce général
J'avance
Car la vie m'a appris une évidence

Le désespoir est absent de mon dictionnaire


Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.