Y a-t-il eu un complot pour tuer Michael Jackson ?

avril 30, 2010
 Y a-t-il eu un complot pour tuer Michael Jackson ? 
Was there a conspiracy to kill M. Jackson ? 

Y a t’il eu un complot pour tuer Michael Jackson ? 1ère partie 
 de Associatedcontent - du 26 avril 2010

Désolé, Mr. Jackson, nous avons fait quelques erreurs dans votre testament.

Dessin de Thomas Ingoldsby 1907
Le frère de Michael Jackson dit : Il n'a pas signé son testament.
Le frère de Michael Jackson, Randy, est persuadé que la signature de son frère a été imitée sur son testament de 2002 car au moment où il a été signé Michael se trouvait 4000 km de là.

Le testament de Michael a été signé le 7 juillet 2002 à 17h à Los Angeles, mais à ce moment là, Michael était à New York avec Tommy Mottola. Michael était à New York du 6 au 9 Juillet avec Al Sharpton travaillant sur une campagne contre Tommy Mottola.

TMZ
a parlé avec le représentant d’ Al Sharpton, Rachel Noerdlinger, qui confirme que Sharpton et Jackson se trouvaient à New York en 2002 du 6 au 9 Juillet pour protester contre Tommy Mottola.
Noerdlinger a dit:
“Nous avons des raisons de croire que Michael était peut-être à New York le 7 et le révérend Sharpton abordera ce sujet après en avoir discuté avec la famille Jackson."
Alors, pourquoi est-il indiqué sur le testament de Michael qu'il a été signé à Los Angeles ? A t-il vraiment signé le testament ou sa signature a t’elle été imitée ?

Howard Weitzman, avocat de la succession de Michael, déclare à TMZ qu'il est témoin que Michael a signé le document, bien que le document indique Los Angeles.
Il y a des photos de Michael à New York avec le Révérend Sharpton, alors quelqu’un a besoin de rectifier son histoire ! Michael a t’il vraiment signé ce testament ?
Voir le lien du New York Times ci-dessous :

http://www.nytimes.com/2002/07/07/nyregion/record-industry-is-attacked-by-a-top-star.html (traduction à la fin)

Michael Jackson était-il à New York ou était-il à Los Angeles en train de signer son testament? (Voir lien ci-dessous).
http://www.thesmokinggun.com/archive/years/2009/0701091mjwill1.html (traduction à la fin)
Vous noterez que la date sur le testament est la date où il se trouvait à New York !

Mais Howard Weitzman peut expliquer cela : (Voir lien ci-dessous)

http://www.sawfnews.com/gossip/61059.aspx (traduction à la fin)

2 juillet 2009

Mina Sirkin, Expert juridique à la télévision pose la question:

Le testament de Michael Jackson est-il authentique? HMMM !
Mina Sirkin, Avocat expert en Trusts et successions à Los Angeles déclare :
“J'ai vu beaucoup de testaments dans ma carrière, mais la copie du testament de Michael Jackson m’amène à me poser beaucoup trop de questions en tant qu’avocat en matière de trusts et successions ... la copie de la signature de Michael sur le testament (copie) ne ressemble pas à la copie de la signature de Michael sur le certificat de naissance de son fils Michael Joseph Jackson, Jr., également connu sous le nom de Prince Michael Jackson. Certaines personnes peuvent dire, c'est juste la taille de la signature, car elle est dans une petite boîte, mais regardez de plus près ... "
Aphrodite Jones, connue pour sa capacité à maîtriser des histoires criminelles vraies, nous dit dans son livre, "Le Complot contre Michael Jackson" (2007) – Comment les médias ont sensasionnalisé le procès contre Michael Jackson :
Sur tout ceci, l’avocat de la défense de Michael Jackson, Tom Mesereau, est resté plutôt neutre. Bien que Mesereau n’avait aucune preuve concrète pour prouver la théorie que Jackson avait été victime d'un complot organisé par des entreprises, l'avocat de la défense a convenu qu'il était parfaitement possible qu'un “complot inconscient” entre Sony et le DA de Santa Barbara ait pu exister.
"Ce que Michael a déclaré au sujet d'un complot est logique, mais je n'ai aucune preuve de cela”, a confié Mesereau. "Si Michael était en prison, comment pourrait-il défendre son droit de propriété dans le catalogue? Comment pourrait-il se défendre contre tous ces procès frivoles ? Sony avait beaucoup à gagner avec une condamnation de Michael et Sneddon aurait obtenu un statut de célébrité. Ces gens n'ont pas eu à réellement conspirer ensemble. Ils se sont peut-être mutuellement aidés de façon non planifiée, parce qu'ils avaient un intérêt commun ."...
Quant à Michael, la superstar a souvent déclaré publiquement que des conspirateurs essayaient de le ruiner pour reprendre le contrôle de sa part importante dans le catalogue de musique SONY / ATV, qui comprend des chansons d’Elvis Presley et des Beatles.

Quand Jesse Jackson lui a demandé si un complot organisé par Sony pouvait être derrière les accusations dans le procès pénal de 2003, Michael a dit peu de choses. Le révérend Jackson a demandé à Michael de détailler exactement ce qui était dans le catalogue SONY / ATV, mais Michael n’a pas vraiment voulu parler de ce qu'il appelait une conspiration. Quand Jesse Jackson a essayé d'obtenir des informations sur les problèmes entourant Sony, Michael a clairement eu peur de discuter du sujet. Lorsqu'on lui a posé des questions à propos de la guerre entourant le catalogue Sony, Michael n’était pas à l’aise pour en parler. Michael n’a dit qu’une seule chose à propos du catalogue SONY / ATV :
“Il est très précieux. Il vaut beaucoup d'argent. Et on se dispute beaucoup à son sujet à l’heure actuelle. Je ne peux pas faire de commentaire sur ce sujet. Il y a beaucoup de conspiration. Je n’en dirai pas plus”.
Mais la question de savoir si oui ou non quelqu’un chez Sony a conspiré pour ruiner Michael Jackson n'était pas vraiment le souci de Tom Mesereau dans l’affaire criminelle de 2003. Ce dont Mesereau était sûr, tout au long du procès, c'est qu'il avait affaire à un ensemble de personnes qui ont agi dans un but commun, c’était un complot pour détruire l'image de Michael Jackson.

Si tout ce qui précède est vrai, qui a tué Michael Jackson ?


Y a t’il eu un complot pour tuer Michael Jackson ? 2ème partie. 
Michael Jackson valait-il plus mort que vivant ? 

Was There a Conspiracy to Kill Michael Jackson? Part Two

Revenons à l'année 2001 et à l'album de Michael Jackson "Invincible".

En Octobre 2001, Michael a sorti “Invincible”. C’était son premier album depuis six ans, et il s'est avéré être le dernier album de chansons inédites sorti de son vivant. La sortie de l'album a été précédée par un différend entre Michael et sa maison de disque, Sony Music Entertainment. Michael espérait récupérer les droits de ses albums au début des années 2000. Une fois les droits récupérés, il serait en mesure de promouvoir l’album comme il lui plairait, et il serait également en mesure de garder tous les bénéfices. Toutefois, en raison de diverses clauses dans le contrat, il s’est trouvé qu’il ne récupèrerait pas ses droits avant de nombreuses années.

Michael a découvert que l'avocat qui le représentait dans l'accord représentait aussi Sony. Michael était également préoccupé par un autre conflit d'intérêt. Depuis des années, Sony faisait pression pour acheter la part de Michael dans leur catalogue de musique. Michael pensait que Sony avait quelque chose à gagner en ruinant la carrière de Michael, car si sa carrière était ruinée, il devrait vendre sa part du catalogue.
Il a été dit que juste avant la sortie de l’album “Invincible”, Jackson a informé le chef de Sony Music Entertainment, Tommy Mottola, qu’il quittait la maison de disques. En conséquence, tous les singles, les tournages des vidéos et les promotions concernant l’album “Invincible” ont été annulés. En Juillet 2002, Jackson a accusé Mottola d’être “diabolique” et “raciste” et de ne pas soutenir ses artistes afro-américains, ne les utilisant pour son propre gain personnel. Il a accusé Mottola d’avoir traité son collègue Irv Gotti “de gros noir”. Sony a contesté les accusations selon lesquelles ils n’avaient pas fait la promotion de l’album “Invincible” avec suffisamment d'énergie, soutenant que Jackson avait refusé de faire une tournée aux Etats-Unis. Michael a accusé Sony et l'industrie du disque de racisme, refusant délibérément de promouvoir son album ou agissant activement contre sa promotion.

Donc, du 6 au 9 juillet 2002, Michael était à New York, faisant savoir au monde ce qu'il pensait de Tommy Mottola et de Sony lors d'une réunion du “National Action Network” à Harlem.
Maintenant, si Michael quittait Sony, est-ce que ATV Music Publishing s’en irait avec lui ? Qu'est-ce que ATV ? Comme certains d'entre vous le savez, ce sont les "droits" de toutes les chansons des Beatles et plus encore. Après l'acquisition par Jackson de ATV, sa maison de disque de l'époque, CBS, était en train de négocier la vente de sa branche Disques. Rapidement, après des réunions organisées à la hâte et après des désaccords sur le prix de vente, Michael avait conclu l'affaire.
Sony voulait avancer dans les secteurs de la musique, des films et des jeux. A la recherche d’opportunités, la société visait à élargir ses intérêts dans l’édition musicale. Ils ont offert à Michael 90 millions de dollars pour 50% de ATV en 1995. Michael a dit oui. Les chansons de Michael Jackson n'ont pas été inclues dans la transaction. Ils ont fusionné et sont devenus Sony / ATV Music Publishing, devenant ainsi la troisième entreprise d’édition musicale au monde.

Donc, en 2002, Michael a quitté Sony pour de bon ! A ce moment là, le magazine Forbes a estimé que la participation de 50% de Jackson dans la société, avec ses autres entreprises d'édition musicale, valait 450 millions $. En 2003, l’estimation s’élevait à 700 millions de dollars.
En 2004, en se basant sur la ventes de catalogues concurrents, des experts ont estimé que le catalogue valait entre 600 millions $ et 1 milliard $. Charles Koppelman, un cadre vétéran de l'industrie musicale, a déclaré que 1 milliard de dollars était plus représentatif de la valeur réelle de Sony / ATV Music Publishing. Ryan Schinman, Directeur de Platinum Rye, l'estimait à 1,5 milliard de dollars. En 2005, Thomas Mesereau, avocat de la défense de Michael dans le procès de pédophilie en 2005 a révélé que le catalogue de chansons avait été estimé entre 4 ou 5 milliards de dollars. L’autre entreprise d’édition de Jackson, Mijac, qui publie des chansons écrites par Michael Jackson et qui est administrée par son concurrent Warner / Chappell Music, est estimée à au moins 75 millions de dollars.

Dans un discours de Michael en Juin 2002, il a déclaré :
“... Et être l'artiste que je suis, chez Sony, j'ai généré plusieurs milliards de dollars pour Sony, plusieurs milliards. Ils ont vraiment pensé que mon esprit est toujours à la musique et à la danse. C’est généralement le cas, mais ils n'ont jamais pensé que cet artiste - moi – serait plus malin qu’eux.
Alors, nous ne pouvons pas les laisser s'en tirer avec ce qu'ils essaient de faire, parce que maintenant je suis un agent libre. Je dois encore un album à Sony. C'est juste un coffret, vraiment, avec deux nouvelles chansons, que j'ai écrites il y a longtemps. Parce que pour chaque album que j'enregistre, j'écris - littéralement, je vous dis la vérité – j’écris au moins 120 chansons pour chaque album que je fais. Je peux donc faire le coffret, il suffit de leur donner deux chansons.
Donc, je quitte Sony, je suis un agent libre, propriétaire de la moitié de Sony. Je possède la moitié des Editions de Sony. Je les quitte, et ils sont très en colère contre moi, parce que je fait une bonne affaire, vous savez. Donc pour se venger, ils essayent de détruire mon album. Mais je l'ai toujours dit, vous le savez, l'art, l'art de qualité, ne meurt jamais ... "

Examinons la page 2 du testament.
"Je nomme John Branca, JOHN McClain et Barry Siegel co-exécuteurs de ce testament...”
John G. Branca est avocat dans le secteur du divertissement. Michael a quitté Branca brusquement en 1990 lorsque le magnat de l’entreprise du disque, David Geffen, l’a convaincu que Branca exerçait un contrôle trop important. Michael a réengagé Branca trois ans plus tard, et Michael a nommé Branca comme l'un de ses représentants au conseil d'administration de Sony / ATV. En 2006, Branca a démissionné à titre d'avocat de Michael et a revendu sa participation dans Sony / ATV. Environ trois semaines avant sa mort, Michael a réengagé Branca ?
Alors y a t’il eu complot ?

Tom Mesereau, a déclaré :
"Ce que Michael a déclaré au sujet d'un complot est logique, mais je n'ai aucune preuve de cela”, a confié Mesereau.
"Si Michael était en prison, comment pourrait-il défendre son droit de propriété dans le catalogue? Comment pourrait-il se défendre contre tous ces procès frivoles ? Sony avait beaucoup à gagner avec une condamnation de Michael...”
Alors, quelle est la conclusion ?

En Mars, Sony Music, une division de Sony Corp a annoncé un accord de 250 millions $ avec la succession de Jackson, qui leur rapportera un maximum de 10 albums en utilisant la musique inédite du chanteur. L'opération n’a aucun précédent dans l'industrie de la musique car c'est le contrat de musique le plus cher de l’histoire pour un seul artiste.

Il valait plus mort que vivant !

Traduction des articles :


Michael Jackson a amené son conflit avec sa maison de disques dans les rues de Manhattan hier, accusant l'industrie du disque de racisme et d’opportunisme, au détriment d’artistes issus des minorités.

Mr. Jackson est apparu avec le révérend Al Sharpton à cette réunion du “National Action Network” à Harlem, et il est monté dans un bus à deux étages passant devant le bâtiment de Sony sur Madison Avenue, pour protester contre sa propre maison de disques, Sony Music, et son président, Thomas D . Mottola.

''Les maisons de disques conspirent vraiment contre les artistes - ils volent, ils trichent, ils font tout ce qu'ils peuvent,'' a t-il déclaré devant les participants à la réunion du “National Action Network”, dirigé par le révérend Sharpton.
Mr. Jackson a dit au groupe que Mr. Mottola était “méchant, il est raciste et il très, très, très diabolique.''

Les relations de Mr. Jackson avec Sony se sont détériorées depuis la sortie de son dernier album,''Invincible'', qui a eu des ventes décevantes. Les fans du chanteur ont critiqué Sony Music pour ne pas avoir fait assez de promotion pour l'album.

Mais certains dans l'industrie de la musique disent que la faiblesse des ventes de ''Invincible'' reflète l’attrait diminuant de Mr. Jackson, 43 ans, qui, depuis son enfance, est l'un des chanteurs pop qui ont le plus réussi.

Selon Associated Press, Sony Music aurait déclaré hier, qu'ils étaient consternés de voir que '
'Mr. Jackson pouvait s'abaisser ainsi dans sa quête incessante de publicité''.
Dans cette déclaration, ils ont qualifié l’accusation du chanteur de “ridicule, méchante et nuisible”, et ils ont dit que la remarque au sujet de Mr. Mottola était' ''particulièrement bizarre” puisque Mr. Mottola a soutenu la carrière de Mr. Jackson depuis de nombreuses années.

http://www.thesmokinggun.com/archive/years/2009/0701091mjwill1.html

Dernières volontés de Michael Jackson
Le père du chanteur, ses frères et soeurs n’ont pas été nommés comme bénéficiaires du trust.

1er Juillet – Un testament signé en 2002 par Michael Jackson prévoit que ses biens soient placés dans un trust familial et que sa mère soit nommée tuteur de ses trois enfants. Le testament, dont vous trouverez la copie ci-dessous, mentionne trois Exécuteurs, dont l’avocat John Branca et un directeur de l’industrie de la musique, John McClain. Le testament ne prévoit aucun leg pour le père de Jackson ou pour aucun de ses 8 frères et sœurs, et un document de justice indique que les bénéficiaires du trust familial de Michael Jackson sont limités à ses enfants et sa mère Katherine. 6 autres membres de la famille, dont les trois fils de son frère Tito, sont nommés “bénéficiaires secondaires” qui se partageraient la succession dans le cas où les bénéficiaires principaux mourraient avant.


Branca et McClain pensent que la valeur de la succession de Jackson dépasse 500 millions de dollars et se compose “d’actifs non liquides”, dont la part de Jackson dans un catalogue de musique très lucratif. Dans le cas où la mère de Jackson décèderait avant lui (ou ne serait pas capable ou désireuse d’être tuteur), Jackson a précisé que la chanteuse Diana Ross devrait être nommée tuteur de ses enfants mineurs. Le testament de Michael Jackson a été fait à Los Angeles le 7 juillet 2002, environ 4 mois après la naissance du dernier fils l’artiste.


9 novembre 2009, (Sawf News) - Joe Jackson est allé au tribunal le lundi 9 Novembre pour déclarer que son fils, Michael Jackson, n'a jamais signé son testament et que les co-exécuteurs Branca et McClain ont commis une fraude.

Des doutes ont été soulevés quant à l'authenticité du testament après que Randy Jackson a dit à TMZ en Octobre que Michael n’était pas à Los Angeles le 7 Juillet 2002, lieu et date indiqués dans le testament.

Cependant, l'avocat de la succession de Jackson, Howard Weitzman, a déclaré à TMZ que les témoins du testament se trouvaient face à face avec le chanteur quand il l'a signé.

Les spéculations concernant la falsification du testament ont pris fin quand une source a déclaré à TMZ que l'un des témoins du testament s’est trompé et a écrit Los Angeles au lieu de New York sur le document.

Toutefois, Joe Jackson n'est pas convaincu que l'incohérence dans le document n’est qu’une erreur innocente et pense que l'avocat John Branca et John McClain devraient être démis de leur fonction de co-exécuteurs testamentaires.

Dans les documents juridiques déposés lundi, l'avocat de Joe Jackson, Brian Oxman, déclare que Michael a renvoyé Branca en 2003, le soupçonnant d'avoir détourné son argent. Une enquête a révélé une relation illégitime entre Branca et Tommy Mottola et a révélé que les deux hommes “transféraient illégalement l'argent de Michael Jackson sur des comptes off-shore dans les Caraïbes."

John Branca a été associé à Michael depuis 1985 et a aidé Michael à acheter le catalogue des Beatles.

Michael a réengagé Branca peu avant sa mort le 25 Juin.


Énorme merci à Eva pour la traduction du texte

4 commentaires:

  1. J'irais dans le sens des pensées de Mezereau, la convergence des intérets de chacun contribuait à mettre hors d'état de nuire l'électron libre que Michael était.
    Depuis sa disparition, je ne cesse de répéter que le catalogue est au centre de tout.
    Branca ...... ce type n'a fait que partir et revenir. Que penser de lui ? Viré en avril 2003 part Michael, il n'a rendu aucun documents ni disquettes concernant les affaires professionnelles et privées de celui-ci, pourquoi ? J'ai tout de même du mal à croire que le testament de 2002 n'ait pas été révisé, son nom retiré ..... aucune logique là-dedans, un mec qui fait du détournement de fond ne peut devenir exécuteur testamantaire !!!!!!
    Son réengagement en 2009, me laisse sceptique. Je crois qu'à partir de mars, Michael était complètement dépassé par les évènements : il ne contrôlait plus rien ...... il s'est réveillé un matin en apprenant qu'il devrait assurer 50 concerts, ça l'a mis k.o. rendant le stress dévastateur, facile dans ses circonstances d'agir pour lui.

    RépondreSupprimer
  2. Oui , c'est une grosse possibilité , non pas pour le meurtre , mais pour la conspiration ...
    De toutes façon il y'a eu des declarations qui disent qu'un testament de 2003 existerait !
    @Angeleyes : Je n'ai jamais compris cette declaration des 10/50 concerts :
    Michael a declaré qu'il ferait 10 concerts , puis des concerts ont été rajoutés , jusqu'a 29 ou 30 , Michael a dit au telephone (c'est ce qui se disait à l'epoque) "Randy ne rajoute plus de shows je t'en prie " le contrat est signé (signature douteuse) pour 31 shows , et pour finir on est arrivé à 50 shows ...
    Mais tout ceci a pris plusieurs semaines à s'installer , ça ne s'est pas fait du jours au lendemain , alors je comprend pas comment Michael a pu se coucher pensant faire 10 concerts , et se lever le lendemain et en avoir 50 à assurer , ça parait insensé ?!

    RépondreSupprimer
  3. Ce que je voulais dire par " s'est réveillé" c'est qu'il n'a rien contrôlé et que ça a été très vite et quand il est arrivé à un nombre de 50 concert, ça a été un coup de massue.

    RépondreSupprimer
  4. dommage que michael était si loin :(

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.