Michael Jackson : mon âme se pâme

Le 25 juin 2009  Michael Jackson est mort, laissant derrière lui de  millions de fans inconsolables.

Je connaissais l’artiste mais j’ai découvert l’homme bien trop tard. J’ai essayé de comprendre comme beaucoup pourquoi il était décédé et  le phénomène Michael Jackson sur Internet. Je n’ai pas pleuré, en fait j’ai du mal à pleurer quand quelqu’un meurt. Mais mon âme se pâme, car celui qui part laisse toujours un grand vide derrière lui.
Illustration de John Everett Millais, 1901

Il m'est toujours difficile de trouver les mots pour présenter mes condoléances à quelqu'un. On ne sait quoi dire dans ces moments là. Mais il faut respecter la douleur des autres, même si on ne la ressent pas.

Au cours de cette année, j’ai fait beaucoup de rencontre internautique plus ou moins réussie. Chaque fan a sa façon se célébrer à sa manière la disparition du chanteur. J’ai reçu des emails de certains désespérés, qui avaient du mal à s’y remettre et d’autres haineux de believers qui étaient en plein déni.

Dans ce jour de deuil, j’espère que les believers se tairont et les jours suivant  Je ne comprends pas pourquoi, pourquoi ils s’évertuent à entacher la mémoire de Michael. Je ne comprends pas pourquoi ces believers s’évertuent à chercher des “preuves “ sordides. Comme je l'ai toujours dit je suis intolérante face à l'intolérable.

J’ai beaucoup aimé la lettre ouverte à Julia142 d’Empreintes Inédites que je vous invite à lire et relire, surtout quand elle cite Majestik Magnificent qui avait donné une interviewé au journaliste de Direct8 :
C’est complètement fou (…) Michael a des enfants. Ils n’ont pas besoin d’entendre ‘mon père est toujours vivant quelque part‘. Michael n’est plus là. Sa mère est toujours en deuil. Alors arrêtez avec ces rumeurs comme quoi il serait toujours en vie. Ils vont faire quoi ? Essayer de le trouver ? Un peu de bon sens, il n’est plus là.
Je citerai aussi dans ce billet le blog de What About MJ, où l’article “Virtual Rape” (Viol virtuel) de Zilda a retenu mon attention. Elle le termine par des phrases fortes :
If you believe Michael is alive, respect his privacy.
If you believe Michael is gone, respect his memory.
Ce qui m'a choquée au cours de cette dernière année c'est aussi le fanatisme des fans qu'ils soient believers ou pas. Il est bizarre de constater aussi lorsque l'on  parle de Michael Jackson, on peut déchaîner la colère ou l'amour des fans.

Ce qui m'a révolté aussi est l'attitude de certains fans à considérer Michael Jackson commme un objet sexuel devant certains photos ou des videos (MJ sexy). On dirait que des femmes en chaleur.  Ils oublient qu'il était un homme très prude et timide.

Certains vont honorer sa mémoire aujourd'hui en chantant, d'autres en prière et d'autres ne vont rien faire, juste rester chez eux et pleurer dans leurs cœurs la mort de cet homme magnifique qu'était Michael Jackson.

R.I.P Michael Jackson
Michael Jackson : mon âme se pâme Michael Jackson : mon âme se pâme Reviewed by Tomate Joyeuse on juin 24, 2010 Rating: 5

4 commentaires:

  1. Un an déjà, de trop ......
    Je veux penser qu'il est heureux là-haut, enfin soulagé de tous ses maux ...... et s'il nous voit, je veux lui donner le plus beaux des sourires ......

    RépondreSupprimer
  2. merci pour ce post, pour cet hommage, pour le partage de ton opinion au sujet du départ de l'un des plus grand humaniste du XX ième siècle... bien à toi

    RépondreSupprimer
  3. Merci pout cet hommage. Michael nous manque beaucoup.....ca me fait mal au coeur.... d'un fan a Los Angeles.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis très touchée par tes propos.
    Merci pour ce bel hommage que tu lui rends, et de souligner que Michael était un homme pudique.
    J'avoue avoir pleuré à l'annonce de sa mort, même si dans mon entourage la douleur que je ressens n'est pas toujours comprise.
    Ca m'a profondément bouleversée.
    Je pleure encore aujourd'hui, car Michael était un homme tellement bon...
    Je tiens à dire que je ne fais pas partie des fans hystériques.
    Si j'avais eu la chance et le bonheur de le croiser, je n'aurais même pas osé l'approcher, par respect et par pudeur.
    Je suis une fan discrète, mais déchirée intérieurement par sa mort.

    J'espère qu'il a trouvé la paix qu'il mérite tellement...
    Tu nous manques tant Michael...
    God bless you...

    RépondreSupprimer

Tomate Joyeuse. Fourni par Blogger.