La défense de Murray : les motifs du suicide de Michael Jackson

Aujourd'hui les avocats de la défense de Conrad Murray, ont demandé qu'on leur remettre le détail de la situation financière de Michael Jackson avant sa mort. Mais un avocat de l'Estate a réussi à convaincre le juge de ne pas le faire.

L'avocat de Murray, Ed Chernoff aurait besoin de ce genre d'information ainsi que les dossiers médicaux du chanteur pour démontrer que Michael était "un homme désespéré à bien des égards", et qu'il s'était donné lui même la dose mortelle de propofol, à l'insu de son médecin personnel. Murray avait dit aux enquêteurs qu'il tentait de le sevrer du propofol les deniers jours de sa vie, mais qu'il avait utilisé un mélange de médicaments pour l'aider à trouver le sommeil.

Selon la défense, le chanteur était non seulement sur-endetté, mais aussi que les catalogues de musique appartenant à Michael Jackson étaient "avant tout sans valeur" car ils avaient été utilisés pour garantir plusieurs prêts.

Selon l'avocat de Murray, Ed Chernoff :
"Jackson a commis un acte désespéré et a pris des mesures désespérées qui ont provoquées sa propre mort. Par conséquent, évoquer son état émotionnel, physique et financier est pertinent pour montrer son état d'esprit lorsqu'il a commis son acte".

Le juge Michael Pastor a refusé d'accéder à cette requête, arguant qu'elle était trop large, hors de propos et attentatoire à la vie privée de Michael Jackson, car il ne voulait pas que que ce procès soit une "analyse détaillée de la vie de Michael Jackson".

Dessin de Howard Pyle, 1908
L'accusation l'a dénoncée comme étant un numéro de cirque tendant de distraire des jurés et de salir la réputation de Michael Jackson.

Cependant, le juge n'a pas annulé la citation à comparaitre au procès, de John Branca, l'exécuteur testamentaire.

La défense allègue  que le dermatologue du chanteur, le Dr Arnold Klein, a fait, à l'insu de Murray,  plusieurs injections de propofol au chanteur avant sa mort.

Lors du TMZ Live du 5 avril 2011, les journalistes rappèlent les 51 injections  faites au Roi de la Pop les 3 derniers mois du 25 juin 2009.

 La Commission médicale de Californie et le Coroner du Comté de Los Angeles ont enquêté sur le dermatologue Dr. Arnie Klein, qui n'a pas été accusé et aucune mesure n'a été prise à l'encontre de sa licence médicale.

 La semaine dernière, le juge a également ordonné Tohme Tohme à témoigner au procès. Selon l'avocat de la défense, Nareg Gourjian  :
" Tohme Tohme avait une connaissance intime des finances, de la consommation des médicaments, et des habitudes de Michael Jackson. (...) Ses difficultés finacières à l'époque étaient telles, que cela nous pousse à affirmer que M. Jackson s'était auto-administré du propofol."
La sélection du jury, qui a commencé le mois dernier, se poursuivra jusqu'au début du mois de mai. Les premiers témoignages seront entendus le 9 mai.

Sources : CNN, LosAngelesTimes, TMZ

Pour aller plus loin : lire les Les révélations du docteur Arnie Klein sur Michael Jackson 


La défense de Murray : les motifs du suicide de Michael Jackson La défense de  Murray :  les motifs du suicide de Michael Jackson Reviewed by Tomate Joyeuse on avril 07, 2011 Rating: 5

Aucun commentaire:

Tomate Joyeuse. Fourni par Blogger.