Procès Murray J8: Témoignage de Dan Anderson et d'Elissa Fleak

octobre 07, 2011
Jeudi 6 octobre

Compte rendu complet en Français : Dan. Anderson : expert en toxicologie et criminologue du bureau du coroner, Dr C. et Elissa Fleak

Témoignage d'Elissa Fleak
Le procureur Walgren

Elisa Fleak a témoigne une nouvelle fois. 

Walgren à Fleak :  Avez vous laissé votre empreinte sur la seringue ?
Fleak : Oui, mais d'habitude je porte des gants, je l'ai touchée quand j'ai bougé la table.

Walgren à Fleak :  "Avez-vous fait une enquête parfaite pour cette affaire ?
Fleak : Non
Walgren : Avez vous déjà fait une enquête parfaite ?
Fleak : Non Walgren : Auriez-vous fait votre travail différement ?
Fleak : Oui


Chernoff à Fleak : Etes-vous allé à la maison de Micheal Jackson le 29 juin après que l'inspecteur Smith ait parlé à Conrad Murray ?
Fleak : Oui pour prendre des objets médicaux.

Le juge Michael E. Pastor
L'avocat de Murray a essayé de mettre en doute le témoignage de Elissa Fleak. Elle était hésitante dans ses réponses, elle ne se souvenait plus très bien des faits... Ed Chernoff lui a notamment lui posé des questions, à plusieurs reprises sur les notes qu'elle prenait, lors qu'elle est venu faire un état des lieux dans la maison de Michael Jackson le 25 et le 29 juin.

Elle a admis avoir détruites celles du 25 mais pas celles du 29, car elle avait écrit beaucoup de choses. En fait elle détruit habituellement ses notes après avoir rédigé son rapport.

L'avocat lui a posé la question si elle émettait des doutes quant à son travail.Elle a répondu par la négative.

Elissa Fleak n'a pas noté dans son rapport original, qu'il y avait des bouteilles de propofol dans le sac bleu trouvé dans la chambre de Michael.Mais elle les ajouté dans son rapport en mars 2011.

Chernoff lui a demandé si elle avait entendu, en janvier 2011, le témoignage du garde du corps Alberto Alverez. En effet, il avait déclaré qu'il avait vu la bouteille dans le sac. 

Le garde du corps  a répété au tribunal,  la semaine dernière que Murray lui a demandé de la mettre, dans le sac, avant d’appeler les secours (le 911).



Ed Chernoff  a fait remarqué qu'elle n'avait pas enquête dans la salle de bain. 

Est venu ensuite la fameuse histoire des gants qu'elle n'avait pas mentionné dans son rapport, alors qu'il était sur le sofa.

 Ed Chernoff lui a demandé posé des questions sur leur emplacement, car elle avait écrit qu'ils étaient sur le sol, à côté du lit de Michael Jackson.

Fleak a insisté qu'ils étaient sur le sol mais hors champ de la caméra.
Chernoff : "Etes-vous sur que la bouteille de propofol était dans le sac ? "
Fleak : oui
Il lui a ensuite montré cette photo.


Chernoff : Est- ce que c'est cette chaise ? Qu'est-ce qui ressemble à la chaise?" il demandé.
Fleak a répondu qu'il y avait des gants.
Chernoff : "Considérez-vous avoir commis  une erreur ?
Fleak : "Non"

Et là la fameuse histoire de la bouteille, où elle n' a pas mentionné qu'elle était vide, ni de substance laiteuse.


 Témoignage de Dan Anderson



Le Toxicologue Dan Anderson a déclaré que d'infimes traces de Propofol, ont été trouvées dans l'estomac de Michael Jackson, et dans les 8 échantillons pris du corps dans l'organisme du chanteur, lors de l'autopsie. Cela pourrait être important pour la défense qui essaye de prouver que le chanteur s'en saurait auto-administré.De plus, les tests ont été positifs pour le Lidocaine, Diazepam (le Valium), Lorazepam (Ativan) et l'Éphédrine. Aucune drogue (type marinuana) n'a été trouvée dans l'organisme du Roi de la Pop. (Source TMZ)

Le rapport toxicologique est consultable sur le site de CNN

Le mystère des empreintes digitales

Les avocats de Murray pour blanchir leur client, veulent faire valoir que Michael Jackson se saurait lui-même donné la mort, en s'administrant des médicaments, lorsque son médecin s'était absenté.

Or il n'y a aucune des empreintes du Roi de la Pop, sur le sac pour intravaineuse, ni même celles d'Alberto Alvarez qui a prétendu l'avoir touché.

Il existe des empreintes (d'une personne non identifiée ) : elles ne correspondent ni à celles des enquêteurs, des agents de sécurité ou ni même du chef personnel de Michael Jackson

Le procureur, David Walgren a lu une déclaration faite avec les avocats de Murray, que si des empreintes n'ont pas été trouvées sur les objets, cela ne signifie pas qu'ils n'ont pas été "touchés ou manipulés". Source : LA Times

Dans un article TMZ, a révélé que Murray s'est plaint à son coiffeur, qu' Alberto Alvarez aurait menti, car il lui avait demandé de téléphoné, immédiatement les secours (le 911).

3 commentaires:

  1. Encore un grand merci TJ car j'ai vraiment du mal avec l'anglais parlé !

    Fastidieux de suivre ce procès en ce moment ...interminable !!!

    aMICHAELement

    RépondreSupprimer
  2. Tu fais que du bon travail sur ce procès, je tiens à te féliciter de ton implication tes références tes traductions sont exemplaires merci de ce merveilleux travail.  Bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  3. Je me joins aux autres pour te remercier pour ton travail de recherche et de rédaction, d'autant que c'est quotidien.

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.