Docteur Murray Menteur ?

août 27, 2009
Depuis peu circulent sur internet les documents officiels des forces de police de Los Angeles ( en anglais , et voila traduction en français ). On commence à en savoir un peu plus sur les dernières heures du Roi de la Pop.


Le 22 juin :Le docteur Murray injecte 25 milligrammes de Propofol à Michael Jackson avec du lorazepam et midazolam afin que Michael Jakcson arrive à dormir.

Le 23 juin : Le médecin réitère la même opération mais sans le propofol (afin de l'en sevrer ).

le 25 juin : Michael Jackson a passé une nuit blanche, et pour l'aider à dormir le cardiologue lui a donné du valium, l (ou ativan), midazolam

Vers 10 heures : Murray se plie à l'insistance MJ et lui injecte 25 milligrammes de Propofol. La star dors enfin.

Murray s'absente pendant 2 minutes pour aller aux toilettes, à son retour, il trouve Jackson qui ne respire plus, et commence un massage cardiaque et lui administre un médicament d'urgence.

De son portable, il téléphone à Amir Williams, l'assistant personnel de MJ afin de lui envoyer à l'étage la sécurité. Comme personne n'est venu l'aider, Murray, descend à la cuisine et demande au chef cuisiner Kai Chase, que son fils, Prince Michael le rejoigne.




Murray téléphone trois fois sur son portable pendant 47 minutes. Appels qu'il n'a pas mentionnés lors de son interrogatoire avec la police, ( qui les a découvert par la suite).

"Danse de la mort "de Joseph Sattler, 1895
12 heures 21 :Alberto Alvarez téléphone au 911 . Murray continue le massage cardiaque jusqu'à l'arrivée des secours.

82 minutes se sont écoulées Murray entre la découverte de l'arrêt de la respiration et le moment où l'ambulance a été appellée.

Tmz a bien été le premier à annoncer officiellement que Michael Jackson était mort d'une dose de proforol. Le 26 août le site ajoute que la dose que le Dr Murray aurait déclarée aux policiers, avoir injecter à Michael Jackson n'aurait pas suffit à l'endormir. Il l'aurait fallu 400 milligrammes, (soit 16 fois plus) pour faire dormir le chanteur pendant 8 heures, qui s'était accoutumé à ce genre médicament. C'est pourquoi la police a des doutes sur la véracité des propos tenus.

La police avait trouvé 8 bouteilles de ce puissant anesthésique chez MJ

Les témoignages d'Amir Williams et Alberto pourraient donner des informations importantes aux policiers concernant le décès de Michael Jackson.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.