Black and White et This is Not It, même combat ?

Un article du magazine officiel de Michael Jackson : « Black and White », le numéro ultime du 7 Novembre 2009, révèle de troublantes coïncidences avec les témoignages des followers de la campagne This is Not It.




Selon cet article, le Roi de la Pop n'allait pas bien durant cette période, et ce n'était pas la première fois que Michael était sous influence de substances ou de drogues illicites. Cette troublante histoire s'inscrit en prolongement direct de la campagne This is Not It et révèle une toute autre histoire à propos de l'état physique réel de Michael contrairement aux déclarations des producteurs du documentaire This Is It. Pour mémoire, ils ont dit que Michael était en parfaite santé pendant les répétitions de This Is It ...

Les éditeurs du magazine Black and White sont des fans de longue date produisant le magazine officiel de Michael Jackson et ils ont été en contact régulier avec lui pendant de nombreuses années. Ils ont collaboré avec lui sur de nombreux autres projets.

Ils posent simplement la question :

POURQUOI les producteurs de This Is It (et autres) n'ont "ils" rien fait alors qu'ils CONNAISSAIENT l'état réel physique de Michael?

Voici un extrait du chapitre THIS IS IT de Black and White, le numéro ultime du 7 Novembre 2009 :

"Lorsque que le Roi de la Pop apparaît sur scène à Londres pour annoncer sa série de concerts à l'O2, c'est une silhouette décharnée qui se présente devant les caméras. Son attitude est étrange ... Il ne fait aucun doute qu'il n'est pas dans son état normal. Comme pour contrer les critiques de ce type, le patron d'AEG, Randy Phillips, affirme que Michael est en parfaite santé et qu'il a passé haut la main une visite médicale de 5 heures. Fumisterie. Aucun médecin honnête ne validerait la candidature de Michael Jackson à une épreuve physique telle que celle qu'il s'apprêtait à accomplir à Londres. La question ne se pose pas une seconde. Michael n'était pas un jeune homme svelte de 25 ans. C'était un homme de 50 ans, anorexique et dépendant de médicaments ultra dangereux.
[...]
Michael Jackson n'était pas en condition pour donner ces concerts et toutes les personnes impliquées dans l'organisation du show le savaient, de Randy Phillips à Thome Thome, en passant par Kenny Ortega, Frank Dileo, ou Lou Ferrigno.
Alors, pourquoi n'ont-ils rien fait pour empêcher la mort du King?"
La question reste sans réponse. Pour l'instant ...

Jusqu'au jour ou la VERITE sera révélée !?

Le magazine Black & White est édité par les productions Captain Eo (directeur de la publication : Julien Derain, rédacteur en chef : Laurent Hopman, directeur artistique : Christophe Boulmé). Pendant près de 10 ans à compter de Janvier 1992 à Décembre 2001, cette publication a été le magazine incontournable et officiel pour tous les fans de Michael Jackson. L'équipe a contribué à de nombreux projets du Roi de la Pop, tel qu'un jeu de cartes à collectionner Panini (1996), le coffret Ghosts (avec la chanson: On The Line, 1997), la pochette du single Stranger in Moscow, l'affiche du concert du Madison Square Garden en 2001, la participation aux livrets d'HIStory et la première ré-édition du CD Greatest Hits: HIStory, Vol.1 (2001), parmi beaucoup d'autres choses.
Le magazine Black & White (du moins, son dernier numéro) est vendu en kiosque de la presse.

La campagne This Is Not It parle des témoignages de fans très proches de Michael Jackson, le jour d'avant sa mort. Ils demandent que la vérité soit faite autour des circonstances de sa mort.



Auteur invité : YourJackson Truth

Black and White et This is Not It, même combat ? Black and White et This is Not It, même combat ? Reviewed by Your Jackson Truth on décembre 17, 2009 Rating: 5

6 commentaires:

  1. Moi j'ai un soucis avec ce Mr Hopman ..... Créateur de journaux à scandale, il n'a pas hésité à trainer dans la boue son idole et il revient après sa mort pour faire son éloge donc :S
    Sinon parler de This Is Not It merci.

    RépondreSupprimer
  2. Your Jackson Truth02/12/2012 19:07

    Je suis d'accord. Comme le dit si bien Christophe Boulmé (qui a fait partie de l'équipe de B&W, et qui décrie par la même occasion la section "collector" un peu "trash" de ce dernier numéro ; et il a bien raison) sur son site : http://mjgeniuscollection.e-monsite.com/blog.html... , Mr Hopman "a viré sa cutie" avec "Oops!". Des réflexions intéressantes aussi la-bas : http://communaute.mjjlegacy.com/showthread.php?t=... Tout ceci n'empêche pas, selon mon humble avis, que le numéro ultime de B&W est rédigé sous un ton de fan de la "grande époque". Voire plus. C'est ambivalent de la part d'Hoffman, je le reconnais. Et je ne sais pas quel rôle il a aujourd'hui au sein du magazine Oops! (et à la limite, je m'en fous). Parler de TINI, par contre, est bien naturel... Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  3. ils ont fait a une periode du bon boulot,ensuite pour divers raisons ils ont arrêter. ensuite aprés la mort de michael ils sortent un numero ultime .??????
    c'est toujours le meme tableau,michael fait vendre.
    aujourd'hui mr hopman publie un troche-cut,au mois d'aout ils ne sont pas géner de publier la photo de
    la chambre de michael apres sa mort.franchement c'etait déguelasse de faire ça et pas du tous necessaire.
    mais voila cela permet de vendre.
    le plus dommage c'est que ce numero ultine n'est pas nouvais du tous.
    et oui je l'aie acheter avec se sentiment d'avoir renplit les caisse de " oops".
    qu'ils reprenemt tnit est positif puisque j'adere totalement a leurs idées.

    RépondreSupprimer
  4. Your Jackson Truth02/12/2012 19:08

    Attention, ils ne mentionnent pas TINI dans le magazine. Mais, leurs témoignages et leur ressenti concordent tout à fait avec le ressenti "des followers qui étaient proches de Michael" (et à l'annonce du TII tour, et à la mort de Michael). Oui, j'ai vu la photo de la chambre de Michael ... Avec les légendes explicatives : on se serait cru dans un musée. Explications comme dans un manuel illustré de Star Wars. "A l'américaine", en somme. :-/

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bien d'accord! C'est ce qu'on appelle des témoignages plus que concordants!
    Maintenant, Hopmann... Même si j'ai acheté cet ultime numéro, et beaucoup aimé le contenu, je ne comprendrais jamais comment il a pu retourner sa veste au point de joindre les "chiens galleux"!
    De même, il prétend être resté en contact avec MJ et avoir créé un programme qui aurait dû servir pour les shows à Londres... J'ai de gros doutes, mais si c'est vrai, c'est encore pire! Parce qu'il a rejoint la meute de la presse à scandale, mais n'hésite pas à jouer les hypocrites pour l'argent! Et ça prouve juste à quels points les gens que MJ croyait proches et fidèles pouvaient le trahir!
    Il a bonne mine de faire des leçons aux gens qui ont regardé MJ s'épuiser sans rien dire... Ce que lui a fait avec son équipe, n'est-ce pas la même chose? Je suis tombée de haut en apprenant ce dont B&W ont été témoins, et qu'ils n'ont rien dit! C'était ma principale source d'infos à l'époque, et je me sens flouée.

    RépondreSupprimer

Tomate Joyeuse. Fourni par Blogger.