Petition de This is Not it : Suspension de la licence médicale de Conrad Murray.

octobre 09, 2010
This is Not it a lancé une nouvelle pétition, le 17 juin 2010 , pour la suspension de la licence médicale de Conrad Murray. Le but serait d'atteindre 10000 signatures pour qu'elle soit prise en compte.

Pétition à diffuser largement dans les forums,  sur facebook... Merci. 

Lien de la pétition
http://www.thepetitionsite.com/takeaction/396/323/123/


Selon l'affidavit ci-joint, le Dr Conrad Murray a administré à plusieurs reprises un puissant anesthésiant chirurgical, le Propofol, lorsqu'il s’occupait de son patient, Michael Jackson. Selon le rapport du médecin légiste du comté de Los Angeles, cet anesthésiant a tué Michael Jackson le 25 Juin 2009.

http://i.cdn.turner.com/cnn/2009/images/08/24/murray.search.warrant.affadavits.pdf

Cependant, Murray a toujours le droit d’exercer la médecine. À notre avis, le Dr Murray est coupable de négligence et d’imprudence : c'est pourquoi nous demandons la suspension de sa licence médicale.

Nous, les soussignés, demandons la suspension de la licence médicale de Conrad Murray pour les raisons suivantes :

1. Murray a violé la règlementation fournie par l'American Society of Anesthesiology (ASA) concernant l’utilisation en toute sécurité du produit Propofol.

http://www.asahq.org/news/FDArePropofolATTACHMENT1.pdf

http://www.asahq.org/Newsletters/2005/02-05/whatsNew02_05.html

2. Murray a violé son devoir et sa responsabilité professionnelle en retardant l'appel au numéro d’urgence 911, mettant ainsi imprudemment la vie de son patient en danger.

3. Murray a violé son devoir et sa responsabilité professionnelle en cachant des informations vitales qui auraient pu sauver la vie de son patient aux ambulanciers du 911 et aux médecins urgentistes à l'hôpital.

4. Murray a violé son devoir et sa responsabilité professionnelle en ne dirigeant pas son patient vers le spécialiste "approprié" pour un traitement adéquat de l'insomnie.

5. Murray a violé son devoir et sa responsabilité professionnelle en administrant de façon imprudente des médicaments inappropriés qui ont mis en danger la vie de son patient et ont fini par entraîner sa mort.

La Commission médicale de Californie doit prendre des mesures et suspendre la licence médicale de Conrad Murray sans plus tarder.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.