Mon chat, décédé, me manque énormément. Il m'est difficile d'exprimer ma douleur. Son deuil n'est pas évident.

Dessin de Honoré Daumier, 1904
Comme je ne peux pas vivre sans félin, je suis à la recherche d'un nouveau à adopter. Je suis sidérée par le nombre d'offres de chats ou de chiens à donner sur internet.

Sur certains sites d'association d'adoption pour animaux, de temps en temps, sous la légende d'une photo, on apprend l'histoire de l'animal : abandonné dans une cave, trouvé dans la rue, trouvée avec ses petits, de temps en temps ces motifs "car malade ou enceinte", les propriétaires n'en voulaient plus du chiot ou du chaton car il avait grandi....

Et de cela je suis scandalisée. Ce sont des êtres vivants !! Si leurs anciens propriétaires ne pouvaient pas les assumer, qu'ils ne prennent pas d'animaux !

Donc avant de faire rentrez un animal dans votre vie : réfléchissez, bien avant, si vous êtes capable de l'assumer.

Ghandi :
On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.