La politesse de rue

J'ai trouvé dans une brocante un livre "Le Savoir Vivre et les usages du monde" par Berthe Bernage (1928)
Je vous livre un extrait...

L was a lady, who had a white hand, freres dalziel, londre, 1897, humour, baise main
Dessin des frères Dalziel, Londres 1867
Les rencontres : Un homme salue en premier, mais n'arrête pas une femme qu'il reconnaît dans la rue. Celle-ci s'arrêtera si elle le juge bon ; elle aura que l'entretien soit court, elle évitera que son interlocuteur fasse route avec elle. Un homme expérimenté sentira si le lieu, l'heure, l'entourage sont tels qu'il puisse discrètement pratiquer le baise-main.

Lorsque deux hommes se rencontrent, le plus jeune salue le premier, à moins qu'il n'occupe, une situation beaucoup plus importante que son ainé. La règle à suivre est la même pour deux femmes qui se rencontrent. Si c'est un couple qui rencontre une jeune femme, le monsieur et la dame saluent les premiers.

Entre eux, les jeunes gens se contentent souvent de lever la main et d'effleurer l'aile du chapeau.

Commentaires