Injection fatale faite à Michael Jackson : enquête

août 14, 2009
Dessin de H. Castelli, Paris 1877.
L'enquête sur la mort de Michael Jackson a succité beaucoup de réactions.

27 août 2009
TMZ L'avocat du Docteur Murray, Matt Alford dit aux journalistes que le médecin n'est pas considéré comme suspect dans la mort de Michael Jackson par la police

3 août 2009
Le Sun rapporte qu'un assistant aurait administré une autre injection (qui fut elle fatale) suite aux supplications de Michael Jackson alors que son médecin personnel : le Dr Murray dormait.


13 août 2009
La police de Los Angeles sait qui a tué Michael Jackson. Mais les documents touchant à l'enquête restent confidentiels.


14 août 2009
TMZ : Le Dr Murray avoue : il aurait injecté l'injection fatale de propofol et qu'il ne connaissait rien au passé médical de Michael Jackson. Ce n'était pas la première fois qu’il lui en administrait, de plus Michael n’aurait jamais eu de réaction secondaire suite à la prise de cet anesthésiant. Ce dernier lui aurait même avoué qu'il en prenait depuis des années.

Los Angeles Times : Le médecin aurait laissé seul le chanteur. Le Dr Murray se justifie cette injection car elle permettrait à Michael Jackson de se reposer d'une journée de répétitions.

Il est fort possible qu'il soit inculpé d'homicide involontaire, si la preuve est apportée sur le fait d'injecter cet anesthésiant hors milieu hospitalier ou d'avoir laissé le chanteur seul, puisse entrainer la mort.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.