Dessin de Hugh Thomson, 1914
Dans mon article L'aventure du hoax sur la mort de Michael Jackson doit s'arrêter j'ai parlé de ma désapprobation quant à la façon dont avaient certains believers à juger le deuil.

Je hais de voir ces vidéos ou ces commentaires qui prétendent que la famille simulait sa peine, que les pleurs de Paris lors du mémorial sonnaient faux...

Je hais de voir ceux qui contactent des proches de Michael Jackson pour leur demander s'il est encore en vie.

Ici se pose notre relation face à la mort, au respect de l'autre...

Nul a le droit de juger un deuil, une seule larme, une seule peine. Et il faudrait là qu'on nous apprenne tous à savoir comment pleurer. Face à la souffrance il faut savoir faire preuve d'empathie, et si l'on ne peut pas il faut savoir se taire.

Ici oui je suis intolérante contre l'intolérable.