La mort de Michael Jackson : un suicide ?

décembre 31, 2010
La mort de Michael Jackson est encore entrain de susciter beaucoup de polémiques.  Le journaliste Gerald Prosner du  Daily Beast avait déjà parlé de la thèse avancée par Murray en août 2009, thèse selon laquelle Michael Jackson se serait suicidé. Maintenant c'est officiel. Les avocats du médecin vont utiliser ce moyen de défense, comme le rappelle, un des procureurs du Comté de Los Angeles,  en charge du dossier,  David Walgren : 
 
" Je pense qu'il est clair que la défense va s’appuyer sur la théorie selon laquelle la victime, Michael Jackson, s’est donné lui-même la mort".

Hawthorne in the custom-house
Dessin de Hugh Thomson, 1920
Le procès de Murray sera le lieu d'affrontement des experts. En effet, les deux seringues trouvées dans la chambre à coucher de Michael seront, à nouveau, scrupuleusement analysées.

L'avocat de la défense, J. Michael Flanagan déclare que son client a donné  au chanteur juste 25 milligrammes de Propofol - beaucoup moins qu'il a été découvert dans le corps de la star, lors de l'autopsie. Selon lui, Michael se serait réveillée et se saurait lui-même injecté la dose mortelle de Propofol, quand son médecin avait quitté la pièce pour aller, aux toilettes.  L'avocat révèle qu' une empreinte découverte sur une seringue brisée sur le plancher de la chambre n'a pas été encore identifiée.  L'avocat résume l'affaire en confiant au Los Angeles Times :

" Nous savons tous quelle seringue a utilisé le docteur Murray, reste à déterminer laquelle a été mortelle"

Une audience préliminaire de cette affaire est prévue pour le 4 janvier 2011, lors de laquelle, le juge Michael Pastor va décider s'il y a suffisamment de preuves pour étayer l'accusation d'homicide involontaire.

Pas moins de 30 témoins devraient être appelés à témoigner à l'audience lors de ces deux prochaines semaines.

Dr Murray, 52 ans, risque jusqu'à quatre ans de prison s'il est reconnu coupable

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.