Impôts : Nos contributions à République en marche

3 mai 2019



Si vous ne le savez pas encore, 2019 voit "un progrès fiscal essentiel" se mettre en place : le fameux prélèvement à la source. Le gouvernement a farouchement défendu l'instauration de cette nouveauté au prétexte de la simplification et de la clarté fiscale.

Curieusement personne ne se vante d'un cadeau exceptionnel qui aurait été fait aux Français, et les journalistes évitent les explications financières ou comptables au profit d'un discours rassurant sur un "bug" qui n'aura pas lieu.

Qu'en est il exactement ? Comment ça marche ?

Mais, c'est très simple : l'année 2018 sera fiscalement "blanche" et donc non imposable...soit disant.
et cela ne changera rien, mais tout sera plus simple ! Pas pour tout le monde.

Vous, les gueux au revenu stable, serez ponctionnés de vos impôts au moment de toucher vos revenus, donc en avance par rapport au système antérieur. Pas très grave si vous êtes déjà imposé, et mensualisé. Très différent si c'est votre premier job, car alors l'Etat vous entube d'un an d'avance. Pour les retraites, payées en début de mois, l'Etat vous entube d'une vingtaine de jours (un vrai calcul de banquier !)

Pour tout le monde, aucune simplification concernant les déclarations et calculs, par contre d'énormes complications pour toutes les professions libérales, artisans et commerçants qui comprendront leur bonheur à la première date de régularisation, soit septembre 2019: quand il faudra discuter les calculs avec l'administration et obtenir les remboursements, grosse pagaille en perspective. Et bien sur, il faudra avant cela régulariser le solde de suite...



Mais alors, pourquoi cette réforme qui parait absurde, puisque l'Etat n'a aucune raison de faire un tel cadeau, et à qui peut il profiter finalement ?

Pour le pauvre ou faiblement imposable, aucunement. Pour Monsieur Tout le Monde, quand il sera mort, car ce n'est qu'à ce moment là qu'une différence interviendra, dans le fait que sa succession n'aura pas à payer ses derniers impôts. Pour un jeune qui entre en vie active, belle perspective.

On aura vite compris que l'intérêt croit d'autant plus que la succession est celle d'un vieux très riche...
Étrange et presque amusant, mais plus encore le calcul commandé à l'administration par notre gouvernement :

Le cadeau fiscal de l'année blanche ne portera que sur les revenus "non exceptionnels" de 2018, avec une règle stricte appliquée aux dirigeants qui auraient pu optimiser un sur-salaire sur cette période.

Mais point d'une pareille subtilité sur une catégorie bien particulière de contribuables qui auront vu se gonfler de façon exceptionnelle leurs revenus de 2018. Il s'agit, vous l'aurez peut être maintenant compris, de tous nos députés nouvellement élus ou ministres et secrétaires d'état apparus de nulle part et si grassement rémunérés.

Pas étonnant qu'ils défendent en si bon ordre la politique du gouvernement, ils seront gratifiés d'un crédit d'impôt en septembre 2019 évaluables entre 10000 à 30000 euros chacun , voir plus, suivant leur fonction et les montants et variations de leurs revenus.

Et cela devrait être le cas jusqu'au sommet de l'Etat., une peccadille de l'ordre de 20 millions d'Euros payés par le contribuable.

En toute discrétion....

Suite:

Plus technique encore pour les vrais initiés, la possibilité offerte par notre cher gouvernement de modifier le prélèvement fiscal unique sur les revenus du capital avant septembre 2018 en revenu progressif assimilé aux restes des revenus imposables, pirouette permettant aux gros capitalistes un cadeau supplémentaire de 2 % de la somme perçue en intérêts.

A 50.000 euros de rentes, ce n'est plus l'entreprise qui paye la prime défiscalisée de 1000 Euros, mais la collectivité, et au delà, no limit  !

Vive la France !

Remarque de Tomate Joyeuse : Article invité d'un auteur anonyme.

Publier un commentaire

Quelques indications pour laisser un commentaire:

- Écrivez votre commentaire dans le cadre ci-dessous.
- Vous pouvez commenter avec votre compte Google, avec un pseudo (Nom/Url) ou bien anonymement
- Il est possible de partager une vidéo YouTube, dans ce cas insérez juste l'url
- Pour être tenu au courant des réponses, cochez sur "M'informer"
- Cliquez sur Publier pour envoyer le commentaire ou "Aperçu" pour le prévisualiser avant publication.

© Tomate Joyeuse. Design by FCD.