6 avr. 2015

Le chat malade pendant le week end de Paques !!


Maya est encore tombée malade au moment où il ne faudrait pas : le pont de Pâques. Bref, comme d'habitude, j'ai eu droit à une plaie qu'elle s'est faite à cause d'un grattage intempestif.

Deux centimètres de peau nue maintenant. Elle s'est arraché les poils.




Je suis allée hier soir à la pharmacie de garde, pour prendre un lait à la cortisone. 8 euros de plus à l'addition car c'était après 20 heures.

J'ai fait un pansement de fortune. J'ai eu du  mal à le mettre car Maya grogne et elle qui ne griffe jamais, me lacère les mains.  Elle n'a jamais eu aussi mal.

Je lui ai mis la collerette mais cela ne sert à rien. Elle arrive à retirer le pansement. J'ai toutes sortes maintenant de pansements : un léger en cotton et deux sortes de sparadraps.

J'ai choisi le léger en coton car cela ne presse pas trop sur la plaie. Je sais que ce n'est pas l'idéal.

J'irai au plutôt chez la véto.

3 Plus d'infos »

18 mars 2015

Un sans abri a dormi dans ma rue

3

Ce soir, comme je n'ai pas envie de cuisiner, je suis sortie acheter quelque chose à emporter.  Dans la rue de mon immeuble, j'aperçois un homme assis, à côté d'une couverture et d'un grand sac.

Sur le chemin de mon retour, je le revois. Il n'avait pas bougé. Je me suis approchée de lui. Je lui ai demandé s'il avait mangé, il me réponds : "oui un peu".

 Je lui donne mon sandwich, gênée de savoir que je vais rentrer chez moi, dans mon appartement, dans quelques minutes.

- Avez vous téléphoné au 115 ?
- Oui, ils n'ont plus de place.

Comme j'avais mal compris, je lui demande si cela le dérangerait si je téléphone au 115. Il me répond que non.

Je rentre chez moi. Maya, mon chat m'attendait en miaulant. Elle n'aime pas manger seule. Je téléphone toute suite au service de la mairie et j'explique la situation.

L'homme au bout du fil me rassure, il connaît ce clochard. Il confirme qu'effectivement, qu'il n'y a plus de place dans les centres d'hébergement d'urgence. L'homme me dit qu'il va envoyer l'équipe de nuit de la Maraude (chargée de venir en aide aux sans abris).

Je redescends revoir l'homme, je lui donne les deux canettes de Coca que j'avais dans mon frigo. Je lui fais part de la conversation que j'avais eu avec la personne au 115. Il faudrait qu'il leur téléphone vers 15 h le lendemain pour avoir de la place dans un centre d'hébergement.

Je suis rentrée chez moi. J'ai mal dormi.

A peine levée, vers 6 heures du matin, j'ai regardé la rue de mon immeuble : l'homme n'y était plus.

Mise à jour de l'article

Ce qui m'a choquée dans cette histoire c'est de voir qu'il n'y a plus de place dans le centre d'hébergement d'urgence à Strasbourg.

J'ai parlé aujourd'hui à mon buraliste, de cette histoire. Il m'a dit que ce n'était pas à moi de faire ce genre de chose mais aux politiques. Il avait déjà téléphoné au 115, pour un SDF qui lui avait demandé. Il n'y avait plus de place.

Nous avons de la chance d'avoir un toit sur la tête pour dormir.
Plus d'infos »

11 janv. 2015

Charlie Hebdo : un cinéma en deuil à Strasbourg

0
Si vous allez rue du 22 novembre à Strasbourg, depuis quelques jours, vous verrez le Cinéma Star en deuil. Au lieu de voir les belles affiches des sorties cinémas en cours, on a à la place de large bandes noires avec des lettres blanches : je suis Charlie.







Plus d'infos »

8 janv. 2015

Charlie Hebdo : Manifestation émouvante à Strasbourg

0

Déjà à 18h30 la place Kléber, à Strasbourg était noire de monde, rassemblée spontanément suite à un appel sur les réseaux sociaux, en hommage aux victimes de la tuerie dans les locaux du célèbre journal Charlie Hebdo .

Des tarés sont venus dans les locaux et ont tirés pendant quatre minutes sur plusieurs personnes. 12 sont mortes, plusieurs sont blessées. L'enquête est en cours, et à l'heure où j'écris cet article, deux suspects identifiés, les frères Kouachi sont traqués par la police. Une troisième personne qui a été identifiée à tord, comme étant le chauffeur de la voiture, s'est rendue à la police hier soir. après avoir vu son nom circuler sur les réseaux sociaux. Cette personne est actuellement en garde à vue. Selon ses proches, il n'était pas à Paris dans la matinée du 7 janvier.

Cette tuerie a émue de nombreux français, 100 000 millions se seraient réunis en France dont 5000 à Strasbourg.


Parmi les manifestants strasbourgeois, on pouvait voir une femme emue aux larmes quand elle a vu un homme arborant devant lui, le dernier exemplaire de Charlie Hebdo, de nombreuses personnes portaient des bougies...  Un moment de recueillement émouvant. On pouvait entendre par moment des personnes scander "Je suis Charlie".

D'autres articles sur le même sujet : 

Sur Rue89Strasbourg : Tuerie à Charlie Hebdo : les réactions émues des Strasbourgeois
sur le célèbre blog : la Feuille de chou : Émotion et humour au rassemblement pour Charlie à Strasbourg
Plus d'infos »

10 déc. 2014

Quand Google tarde à supprimer un profil Google+ signalé

3
Un avertissement est nécessaire : Google réagit aux signalements qui lui ont été fait.

J'aime beaucoup Google+ pour l'utiliser de façon très régulière. C'est un réseau social qui permet beaucoup d'avoir des échanges assez riches et s'intègre parfaitement bien avec Blogger.


Je voulais vous faire partager une histoire qui m'a beaucoup étonnée.

Le 28 octobre, une personne avec plus de 27 000 abonnés a partagé sur plusieurs communautés, le post d'un homme faisant l'apologie de la pédophilie.  Elle a signalé l'homme à la police et à Google. Elle a demandé aux utilisateurs G+ de signaler le profil à G+ ainsi que sa communauté. Beaucoup de personnes ont été écœurées tout comme elle des propos tenus par cet homme.

Le post a été partagé sur la communauté officielle Google+ Anglophone comportant 8 modérateurs et 400 000 membres. Les modérateurs ont réagit très tardivement, car le post a été supprimé le 6 novembre de la communauté. Mais le profil G+ de cet homme était encore en ligne, alors même que des Googlers avaient lu les propos de cet triste individu.

J'ai reporté le profil à Point de Contact ne comprenant pas pourquoi ce profil était encore en ligne, le 11 novembre, ils m'ont répondu le 13 que le profil a été supprimé.

Les signalements sur Google+ m'ont toujours intrigués, il arrive que les profils soient supprimés rapidement, ou qu'ils prennent du temps. Le vrai problème est que l'on n'ait pas toujours une explication de la part de Google ni un historique de notre action.

Fort heureusement, ce genre de cas est rarissime, mais il est plus facile de trouver des prédateurs sur Google+ que les autres réseaux sociaux car le moteur de recherche fonctionne parfaitement bien. Google est au courant de ce problème. Lire l'article : Why Do Child Porn Predators Love Google+?

Toujours est il si vous rencontrez ce type de profil, blog ect.. signalez le dans un premier temps à Google. Vous trouverez toujours dans le formulaire d'abus en faisant une recherche dans le centre d'aide du produit en question.

Google+ : Signaler une tentative de spam, une utilisation abusive ou un contenu inapproprié
Blogger : Signaler du contenu inapproprié

Il est inutile de signaler plusieurs fois le profil, la page G+ ou le blog Blogger. Une fois suffit.

Voici d'autres liens qui vous seront utiles :

Point de Contact : Si vous renseignez votre adresse email, on vous informera de la suite de votre signalement
Internet Signalement : c'est le site de la police Française

Remarques de Tomate Joyeuse : 

Je pense que Google aurait du réagir rapidement à cette histoire et notamment s'exprimer car beaucoup de personnes ont pu lire les propos choquants de cet homme (apologie de la pédophilie), d'autant plus que Google ne pouvait ne pas dire dans ce cas là qu'il n'était pas au courant, puisque le lien du post a été partagé sur sa communauté officielle.

Si le pire (tout ce qui se rapporte à la pédophilie) n'est pas traité avec sévérité immédiatement, que sera-t-il des autres cas de signalements ?

Quand j'étais bénévole sur le forum Blogger je remontais les cas en privé au CM de Google, qui faisait ce qu'il avait à faire. Or maintenant, même pour avoir fait part de certains cas sordides dans la communauté officielle francophone de Google+ : Autour de Google+, aucune personne n'est venue me contacter en privé pour que je lui donne des liens litigieux pour les faire suivre au CM de Google et le CM de Google qui me connait bien, n'a pas daigné en savoir plus non plus.

Les TCs sont plus préoccupés à partager leurs tutoriels et vanter les fonctionnalités de Google+ avec un suivez moi à la fin du post.

Donc maintenant, je contacte Point de Contact ou Internet Signalement qui au moins feront leur boulot !!!

Plus d'infos »