Arnold Klein Est-il Responsable de la Mort de Michael Jackson ? Partie 1

octobre 03, 2011

Le docteur Arnold Klein est connu pour être le médecin des stars et notamment celui de Liz Taylor et de Michael Jackson. Croyez-moi, il y a beaucoup de choses à en dire.

Il y a de très nombreux plaintes contre Arnold Klein, et le médecin n'hésite pas aussi poursuive si nécessaire. Je vous invite à consulter cette liste faite par Rose Speaks. J'ai tenté de rassembler aujourd'hui les informations, qui m'apparaissaient, les plus importantes au travers des différents litiges, l'opposant à Conrad Murray, Jason Pfeiffer, Steven Hoefflin, dans lesquels Michael Jackson est mentionné.

Cet article étant très long, il se décomposera en trois parties.

Tout d'abord petits rappels des faits

Pour mieux comprendre ce qui suit, je vous invite fortement, à relire les différents articles de ce blog.


Extrait de l'interview d'Arnie Klein donnée à TMZ


Michael Jackson était un drogué (ici dépendant aux médicaments). Lorsque vous devenez célèbre aux Etats-Unis, vous obtenez tout que vous voulez. Oui bien sûr, il était drogué... sans aucun doute.

Klein affirme qu'il n'a jamais donné du propofol à Michael Jackson, bien qu'il lui en ait demandé, il y a 4 ans, car le chanteur n'arrivait pas à dormir.

Le docteur Conrad Murray doit non seulement être poursuivi pour la mort de Michael Jackson mais aussi les personnes responsables de son embauche. Il y en quelques unes... car elles n'ont pas vérifié qui elles employaient.

Michael Jackson a été vu plusieurs fois au cabinet d'Arnold Klein : en 2008, au mois d'octobre le 23 et  27,  en décembre, le 19 et 31, en 2009, en janvier le 7, 14, 29, au mois de février, le 5 & 11, au mois de mars le 12, 19, 23, en avril, le 6, 9, 10, 13, 15, 17, 21, 22, 23, 25, 27, 28, 30, au mois de mai : le 4, 5, 6, 15, 19, 20, 21, et enfin en juin 1, 3, 4, 9, 16, 22.

Voici un récapitulatif vidéo des visites de MJ chez Klein


Dans un article, TMZ le 28 octobre 2009,  montre dans un document, que le docteur Arnold Klein a fait 51 injections de demorol les 3 derniers mois de la vie de Michael Jackson.

5 jours avant sa disparition (20 juin) Michael est venu dans le cabinet de Klein pour dire au revoir à tout le monde (même au portier), ce qu'il ne faisait jamais. Le médecin a trouvé cela bizarre. Il le trouvait nerveux et pas son état habituel.

Joe Jackson Versus Docteur Arnold Klein ?

Joe Jackson a intenté une action en justice contre le Docteur Conrad Murray le 25 juin 2010 (Relire la traduction en français sur ce blog) pour homicide pour la mort de son fils. En septembre 2011, il reformule sa plainte et poursuit aussi AEG. Il y mentionne que  lors d'une réunion,  AEG a exigé que Michael "cesse de voir le Dr Arnold Klein et d'arrêter de prendre ses médicament." AEG voulait que Michael "ne prenne que les médicaments du Conrad Murray."

D'après le dossier juridique fourni par TMZ, le docteur Conrad Murray demande à Joe Jackson de poursuivre aussi le docteur Arnold Klein. Il cite la nouvelle plainte du père de Michael Jackson. 
Pourquoi Joe Jackson ne poursuivrait-il pas aussi le Docteur Arnold Klein ?
  • "Le Dr Klein a pu donner des médicaments jusqu'au 18 juin 2009, soit moins d'une semaine avant la mort de Michael Jackson. "
  • "Il a administré  ou sur-administré des médicaments à Michael Jackson, à tel point qu'AEG Live, LLC a dû embaucher le Dr Murray afin de l'en séparer d'Arnold Klein."
  •  "AEG Live, LLC a lu à Michael Jackson Riot Act  pour l'inciter à cesser à une surmédicalisation par le Dr Arnold Klein."
  • Le document conclut  "Le demandeur [Joe Jackson] n'explique pas pourquoi, compte tenu de ces allégations, le Dr Arnold Klein, qui ne fait pas partie de cette plainte, doit y être ajouté."

TMZ pose une question pour le moins intéressante :
Autrement dit.. pourquoi Joe ne poursuit-il pas Arnie ? 

Docteur Conrad Murray Versus Docteur Arnold Klein

Docteur Conrad Murray lors du 1er jour de son procès
Lors du premier jour d'ouverture du procès, les avocats du Docteur Conrad Murray ont tenté de blâmer Arnold Klein :
"Le Docteur Arnold Klein a injecté plusieurs fois du demerol à M. Jackson sans raison médicale (...) Michael Jackson était devenu dépendant physiquement et psychologiquement au demerol"
Le juge Pastor refuse que le dermatologue témoigne (ainsi que son ancien assistant personnel : Jason Pfeiffer). Seul les dossiers médicaux seront disponibles lors du procès. Un spécialiste en toxicomanie témoignera des effets secondaires du sevrage Demerol, notamment de la difficulté à dormir.

Ed Chernof, l'avocat de Murray
Pour l'avocat de Murray, Edd Chernoff, Murray n'était pas au courant que de l'utilisation du Demerol sur Michael Jackson, le 16 juin 2009, et par conséquent, il ne ne pouvait pas se rendre compte des conséquences mortelles dues liées au propofol. Les dossiers médicaux montrent que Klein a injecté à plusieurs reprises du Demerol à Michael Jackson dans les semaines précédent sa mort.Murray aurait tenté de l'en sevrer en lui administrant d'autres médicaments et de puissants sédatifs. Selon la défense, Klein serait responsable en partie de la mort du Roi de la Pop.

L'avocat de Klein, Garo Ghazarian a publié aussitôt une déclaration.
Déclaration de l'avocat qu'Arnold Klein a publié sur son facebook
"Les allégations absurdes faites par M. Chernoff à l'encontre du docteur Klein sont simplement une tentative de blanchir les faits entourant la mort de son ami Michael Jackson alors qu’il était entre les mains du docteur Conrad Murray.

N'importe quel professionnel médical qui connaît le Demerol, sait que la dépendance à ce médicament exige qu’il soit à plusieurs reprises administré 24 heures sur 24 et qu’il faille augmenter son dosage afin d’en maintenir les effets. Il n'y avait aucune trace de Demerol dans l'autopsie de Michael Jackson ou dans les tests toxicologiques.

Le Demerol est utilisé pour soulager la douleur lors d’ actes médicaux et de la manière qu’il a été administré, il ne pouvait pas rendre M. Jackson dépendant. En fait, le public peut voir dans les dossiers médicaux des dernières semaines de vie Michael Jackson, que les doses de Demerol ont en réalité diminuées. Cela ne si médical que dans les semaines finales de la vie de Michael, ces dosages d'injection de Demerol en réalité diminué. (…)

Le public a été induit en erreur en croyant que le nombre de doses de DemerolKlein. L'absence de Demerol dans la maison de M. Jackson indique incontestablement que M. Jackson n'était pas dépendant au Demerol.

Le cabinet de mon client a été contrôlé par les enquêteurs, mon client a été lavé de tout soupçon sur la mort de son ami Michael Jackson.



Dans une interview donnée à HLN, l'avocat de Klein confie à la journaliste que son client, de grande renommée médicale (il a déjà fait de nombreuses recherches sur le Demerol), n'a rien avoir avec la mort de Michael Jackson. En effet, aucun des médicaments que Klein a prescrit à la star, n'a pas été trouvé dans son corps lors de l'autopsie. En plus les effets du demerol ne durent pas longtemps : 3 à 4 heures. Il précise qu'il est normal que le patient ait la voix un peu plus lente suite à une injection de ce médicament.

Lors du 1er jour du procès, Paul Gongaware, le co-directeur d'AEG, a témoigné avoir vu Michael Jackson parler de façon plus lente, suite à  une visite au cabinet du docteur Klein. 
Amir Williams

Le lendemain, l'un des avocats de Conrad Murray, Ed Chernoff, a quand même interrogé, l'un des témoins Amir Williams, s'il avait déjà entendu Michael Jackson s'exprimer lentement et avec difficulté comme dans l'enregistrement diffusé la veille. Il a répondu : "Non pas à ce point, mais je l'avais déjà avant entendu parler comme cela, mais je peux vous dire avec certitude". Amir Williams et Faheem Muhammad ont également confirmé que  le Roi de la Pop se rendait très fréquemment chez son dermatologue. "A un certain moment, c'était très régulier", a déclaré M. Williams, précisant en outre que le chanteur parlait souvent très lentement, après ses rendez-vous chez son dermatologue "Par contre je peux dire avec certitude que lorsqu'il en sortait, il était un peu plus lent".

Faheem Muhammad, a témoigné qu"il fut un temps il (MJ) allait presque chaque jour au cabinet de Klein, et qu'il apparaissait comme ivre ". Michael Jackson lui a dit qu’il allait fréquemment chez son dermatologue pour un traitement de maladie de la peau : " Mes médecins me disent que je dois y aller, alors j’y vais".

Réactions de Arnold Klein sur Twitter

Le dermatologue est plutôt bavard sur ses comptes Facebook et Twitter. Récemment, il s'est exprimé


"Souvenez -vous, que même si vous êtes riche, vous ne pouvez pas vous échapper à une condamnation pour meurtre !
Si vous engagez un médecin pour une superstar, vérifiez ses antécédents !
Michael est dépendant au Profopol depuis les années 1980, mais pas au Demerol."
Philip Frederick Anschutz est un milliardaire intolérant qui a forcé Michael à faire 30 à 40 concerts sinon il perdait sa maison."


Remarque de Tomate Joyeuse

N'hésitez pas à commenter sous cet article. Si vous avez des informations à faire partager, informez-en les lecteurs de ce blog.

15 commentaires:

  1. Bonjur, compliquer tout cela, qui dit vrais, qui ment? bon allez hop, article partager, bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
  2. Franchement c'est la question que je me pose. De toutes les façons, le procès de Murray sera un procès d'experts. Mais comme l'a dit l'avocat de Klein, les enquêteurs, le procureur (LAPD et Cie) ont conclue lors de l'enquête que Klein n'était pas responsable de la mort de Michael Jackson. Bref, je ne sais pas trop quoi penser de cette affaire.

    RépondreSupprimer
  3. C'est purement factuel : il n'y avait pas de traces de Démérol dans les analyses toxicologiques pratiquées après le décès. Le médecin légiste a conclus que le Propofol était la cause de la mort donc Klein ne peut être inquiété dans ce procès.
    Cependant il n'est pas à l'abri de poursuites de la part de Katherine ou Joe.

    RépondreSupprimer
  4. En fait, comme je l'ai dit dans cet article, Joe ne va pas poursuivre Klein, mais Conrad Murray et AEG. Et Katherine, que AEG.
    Mais qui sait les choses peuvent changer.

    La poursuite contre Klein ne viendra pas de celui dont on croit. Suite dans la prochaine partie que je suis en train de rédiger. Car j'essaie de rassembler le plus d'éléments possibles.

    RépondreSupprimer
  5. tu fais un bon travail et cela depuis 2 piges !! serieusement en plus .

    RépondreSupprimer
  6. Excellent boulot TJ !!! Encore un très très grand merci à toi !

    Puisse la justice faire la lumière et que l'on sache enfin un jour la vrai vérité !!!

    cordialement

    RépondreSupprimer
  7. Merci Ninibambi !!!! franchement, j'ai beaucoup du mal à comprendre ce médecin Arnie Klein. J'espère qu'il y a un procès... lol

    bon si on récapitule, il y a le proces
    1. Katherine contre AEG
    2. Joe contre AEG et Murray
    3. Pfeiffer contre Klein (suite dans la prochaine partie.. attention ce n'es tps triste)
    4. La Lloyds qui refuse de payer AEG. donc LLOyds contre AEG

    Je ne sais ps s'il y a encore d'autres proces.


    PS : je suis en train de chercher un moyen pour améliorer les commentaires.

    RépondreSupprimer
  8. il est certain que Klein a abusé de Michael , entre mars et juin Klein lui aurait   administré  51 injections de Demerol ! on peut se poser la question suivante, que faisait Klein à Michael pour qu'il ressorte de chez lui Groggy ?
    Klein est membre du conseil de la FDA en Californie , ce qui pourrait expliquer beaucoup de choses ... il dépendait de l'argent de Michael et d'une manière monumentale ! je crois qu'il lui a effectué 179 procédures  ..si mes sources sont exactes ? Pourquoi Arnie Klein n'est pas poursuivi dans le procès Murray ...certainement  parce que les résultats des autopsies ne révèlent pas de trace de demerol ...Klein est plus malin que Murray ...

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Elisabeth !! Je me demandais un certain moment si je n'allais pas faire un compte rendu de toutes les piqures qu'a fait Klein à Michael (en me basant, sur les factures que Klein à demander de payer à l'Estate)... Mais c'est du boulot; et j'ai laissé tombé. Bref c'est plutot impressionant.

    D'apres ce que j'ai compris les effets du demerol rendent normelement stone.. Mais franchement autant d'intervention chez Klein en si peu de tps...Cela me dépasse.
    Ici on parle des effets du Demerol,
    http://www.psychomedia.qc.ca/douleurs/qu-est-ce-que-le-demerol-pethidine-meperidine
    Mais d'apres ce que j'ai compris on peut être dependant au Demerol si on en prend en grand quantité, on peut en être dependant. je comprends mieux ce que veut prouver Murray.

    FDA... mais de toutes les façons, il semblerait que la licence de Klein sauterait.. il est ruiné. On verra bien ce qui va se passer avec Katherine

    RépondreSupprimer
  10. Sans Michael,  Klein est ruiné ! il était sa poule aux oeufs d'or ...Tout cela me dépasse aussi ! ..Mais tu sais j'ai lu qu'Hoefflin faisait parfois semblant d'endormir Michael, il le trompait en changeant l'heure de sa montre, et facturait l'intervention au prix fort ...Quel monde  de fous tout de même !  

    RépondreSupprimer
  11. J'avais vu cela... pour Hoefflin. Mais il faut dire qu'on ne trouve plus grand chose sur Hoefflin.. internet est mort pour lui... lol

    Klein est parait il ruiné. il est très procédurier, et il est poursuivi par beaucoup de personnes. De plus parait il qu'il change souvent d'avocat....

    RépondreSupprimer
  12. La Péthidine que l'on appelle aussi le Demerol est un Antalgique hautement puissant, c'est à dire de niveau 3 qui représente le maximum. Le Demerol peut entraîner de graves problèmes de dépendances avec comme conséquence des constipations, les nausées, les vomissements ; on note également comme avec tous les antalgiques majeurs, de la somnolence, des impressions vertigineuses, une hypotension orthostatique. Lors d'utilisation répétée, on peut noter une accoutumance, dépendance tant physique que psychique ; des cas ont été décrits dès le deuxième ou troisième jour de traitement. Habituellement, cette dépendance s'installe lors de traitements à doses thérapeutiques au bout de une à deux semaines. A base de Morphine, il est considérée comme un stupéfiant particulièrement dangereux. Il ne peut être prescrite en France que par période de sept jours (au lieu de 28 jours pour les autres morphiniques). Paul White, Anesthésiste à la retraite depuis peu a témoigné vendredi 28 octobre 2011. Après démontration visuelle il affirme que Shafer ( qui est son ancien élève) s'est complètement trompé devant la cour au cours de sa démonstration. Paul White se déclare prêt à être confronté à Shafer dès lundi 31 octoble 2011. Dans tous les cas de figure, Paul White affirme que le chanteur Michael Jackson était forcément dépendant au Démerol.(affirmant au cours d'une démonstration de haute volée qu'un patient a qui l'on n'aurait jamais injecté du démerol en serait automatiquement devenu dépendant avec les doses que fournissait le Dr. klein à Michael Jackson. Lorsque l'on sait que Michael Jackson était régulièrement injecté de Démerol les 15 dernières années de sa vie, comment croire que le chanteur n'était pas addict à cet antalgique.

    RépondreSupprimer
  13. Je vous remercie beaucoup Bobby1234 pour ce commentaire et surtout pour vos précisions techniques !!!

     J'ai vu l'intervention de Paul White que j'ai trouvé fort intéressante. Le procès devient vraiment une bataille d'experts.

    J'ai écouté certains commentaires de journalistes américains qui avaient assistés à l'audience : Les jurés prenaient beaucoup de notes. Et le témoignage de Paul White risque de placer le doute dans la tête des jurés. Si un seul juré doute : risque d’acquittement de Murray.

    Concernant Klein : il réfute l'idée même que ses prescriptions aient pu rendre MJ dépendant aux médicaments. 

    Pour compléter le dossier de Klein, je vous conseille de lire les articles de Posner  (ok il a écrit sur Daily Beast.. mais il n'a pas les mêmes idées que Dimond) Ses articles datent de juillet 2009. Son investigation est intéressante. http://www.thedailybeast.com/articles/2009/07/16/jackson-docs-drug-dealing-past.html
    (il faut aussi cliquer sur les différents liens).
    Son interview juste après la mort de MJ : me laisse songeuse quant à la responsabilité de AEG. toujours est-il qu'il y aura le procès de Katherine et nous en seront plus

    http://www.youtube.com/watch?v=DqXbWS4Dvz4

    Voici la dernière interview de Klein : http://extratv.warnerbros.com/2011/10/michael_jacksons_dermatologist_tells_extra_michael_was_not_a_drug_addict.php

    Il dit que MJ n'était pas drug addicted.. or il me semble qu'il avait dit le contraire dans une interview sur TMZ quelques années plutôt.

    RépondreSupprimer
  14. Voici encore deux liens interessants : debat entre un médecin Dr Drew et l'avocat de Klein, sur CNN
    http://drdrew.blogs.cnn.com/2011/10/28/dr-drew-dr-kleins-attorney-in-explosive-debate/
    http://drdrew.blogs.cnn.com/2011/10/29/dr-kleins-attorney-dr-drew-round-two/

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.