A Strasbourg avec les écologistes : plus de terrasses, plus de surfaces.. et plus d'opacité



La politique de Pierre Ozenne, adjoint en charge du domaine public de la Ville de Strasbourg, est claire : augmenter l'espace allouée aux terrasses et le nombre de terrasses.  La composition du groupe de travail sur l'occupation du domaine est  volontairement opaque. Les associations d'habitants accréditées (Association AHQG, association Stra.ce, association Krutenau, association Saint Thomas..) par la municipalité n'ont pas le droit de transmettre quelque information que ce soit, sous peine de poursuite pénale. 

Vous l'avez compris, pour avoir des infos, il faut payer une adhésion à une association. Bref, une manière détournée de les aider financièrement. 

Pour les écolos, il faut favoriser le tourisme de masse à tout prix : 
  • Pierre Ozenne l'avait dit lors d'une réunion avec des citoyens concernant la végétalisation de la Division Leclerc (prétexte pour installer d'autres terrasses ?) : il lui importait peu d'être poursuivi pénalement si un accident survenait.
  • Nadia Zourgui, adjointe en charge de la tranquillité publique ne souhaite même pas rencontrer les habitants pour expliquer sa politique laxiste. La Cnil d'ailleurs a rappelé à l'ordre la Ville de Strasbourg dans sa façon de rédiger les mains courantes de la police municipale, qui pointaient des remarques sur l'appelant totalement inappropriées. 
  • Les fonctionnaires et élu n'hésitent pas à témoigner contre le citoyen qui ose se plaindre des nuisances sonores avérées dans un procès au tribunal administratif, que les écolos ont d'ailleurs perdu.
  • Les services de la municipalité ne répondent plus au citoyen : le service hygiène et santé ne transmet même plus les études acoustiques. Le service de la vie nocturne et des débits de boisson ne répond à aucun mail.
  • A ce jour, la ville refuse toujours de suivre les avis du comité d'éthique du Pacte de la démocratie, les avis de la Commission d'Accès aux Documents Administratifs, des jugements de tribunaux... 
  • La Ville n'a rien fait pour enrayer l'augmentation des Airbnb, mais bien au contraire l'encourage avec une nouvelle réglementation en y insérant plus de dérogations (j'y reviendrai plus tard dans un autre article) et n'a sanctionné qu'une seule fois
  • Le choix de mettre un adjoint en charge de la vie nocturne (qui est censé réguler les ouvertures tardives) et au tourisme est significatif. Joel Steffen d'ailleurs avait toujours refusé d'aborder la thématique des nuisances sonores à Strasbourg lors de la campagne municipale. Il n'assume pas tout comme Pierre Ozenne qu'il a mis en place, en refusant de toute transparence : ne répond pas aux mails.
  • etc.

L'équation est simple pour Jeanne Barseghian : défendre à tout prix les intérêts privés de certains voire au mépris de la sécurité humaine et du bien-être des habitants. 

La démocratie à Strasbourg n'est que communication politique. 

Gain de superficie de 2020/19 : + 125 m2



Perte de superficie 2020/19 : - 17 m2


Gain de superficie de 2021/20 : + 194 m2

Perte de superficie 2020/19 : - 65 m2

Gain de superficie de 2022/21 : + 314 m2


Perte de superficie 2022/2021 : - 15 m2


Conclusion :



La plus grosse augmentation a eu lieu en 2022 : +314 m2 sur des terrasses déjà autorisées

Alors que l’arrêté de 21 ne prévoyait pas de maintien de la superficie de l’extension, en 2022 :
  • 6 établissements ont pu bénéficier d’un gain de superficie équivalant à celle de l’extension de 21
  • 3 établissements bénéficient d’un gain de superficie supérieure à celle de l'extension qu’ils ont pu avoir en 2021
Le plus gros gain de superficie de terrasse est de 90 m2. C'est celui de l’établissement Coco Lobo, qui appartient au vice-président de l’Umih



 

Sources : Open Data de la Ville de Strasbourg

Terrasses autorisées en 2019 -  Données originales téléchargées sur https://data.strasbourg.eu/explore/dataset/terrasses-autorisees-en-2019/information/?disjunctive.nom, mise à jour du 11 mars 2021
Terrasses autorisées en 2020 - Données originales téléchargées https://data.strasbourg.eu/explore/dataset/terrasses-autorisees-en-2020/information/?disjunctive.nom, mise à jour du 22 novembre 2021 
Terrasses autorisées en 2021 - Données originales téléchargées sur https://data.strasbourg.eu/explore/dataset/terrasses-autorisees-en-2021/table/?disjunctive.nom_enseigne, mise à jour du 22 février 2022
Terrasses autorisées en 2022 - Données originales téléchargées sur https://data.strasbourg.eu/explore/dataset/terrasses-autorisees-en-2022/table/?disjunctive.nom_enseigne, mise à jour du 13 avril 2022

Articles complémentaires : 


Remarque de Tomate Joyeuse

N'hésitez pas à consulter les autres articles concernant Strasbourg sur mon blog.

Vous pouvez toujours me suivre sur Facebook et/ou par email pour recevoir les nouveaux articles du blog (gratuit et sans spam)



1 commentaire

  1. L'augmentation de la surface des terrasses fait augmenter les nuisances sonores. Les habitants vont encore subir plus de préjudices. Sans oublier les incivilités en pleine nuit due notamment à une consommation excessive d'alcool.

    Pourquoi une telle augmentation de la surface au détriment de la qualité de vie de nombreux habitants qui vont subir de plus en plus de préjudices ? Les commerçants veulent augmenter leurs chiffres d'affaires, la ville veut avoir plus de touristes, et les habitants vont subir de plus en plus de nuisances. Trouver l'erreur ? Les politiques veulent apaiser la ville ? Foutage de g..... . La lutte contre le bruit et les nuisances sonores est aussi importante que la lutte contre la pollution venant des voitures et le réchauffement des villes. Le business ne doit pas se faire au détriment de la qualité de vie des habitants.

    RépondreSupprimer

Quelques indications pour laisser un commentaire:

- Écrivez votre commentaire dans le cadre ci-dessous.
- Vous pouvez commenter avec votre compte Google, avec un pseudo (Nom/Url) ou bien anonymement
- Il est possible de partager une vidéo YouTube, dans ce cas insérez juste l'url
- Pour être tenu au courant des réponses, cochez sur "M'informer"
- Cliquez sur Publier pour envoyer le commentaire ou "Aperçu" pour le prévisualiser avant publication.